homepage

Accueil / Archive by category "homepage"
Secondaire en spectacle 2021

Secondaire en spectacle 2021

La finale locale NDL de l’édition 2021 de Secondaire en spectacle a été présentée en Zoom, le 25 février, et a attiré plus de 150 familles en direct!

Pour ceux qui n’ont pas pu être de la partie, vous pouvez visionner ici l’intégralité des numéros présentés :

Vous pouvez visionner la vidéo entièrement ou accéder rapidement à une section en cliquant comme sur l’exemple ci-dessous :

Les élèves suivants ont vu leur prestation soulignée par les juges :
Gagnant Création : Émile Bourgault et sa composition Entre deux cafés
Gagnantes Interprétation : Charlotte Tremblay et Andrea Lafond-Lejarza et la chanson au piano et au chant Je suis malade.
Gagnantes Coup de cœur du jury : la composition chant et piano de Catherine Lopez, Pause sans fin, accompagnée en danse par Florence Dostaler.

Les gagnants en Création et en Interprétation représenteront le Collège à la finale régionale de Secondaire en spectacle le 21 avril prochain.

Félicitations à tous les participants. Votre talent et votre passion sont touchants et impressionnants. Merci de les partager avec nous!

 

Les juges :

Soirée vins et fromages : 16 avril 2021!

Soirée vins et fromages : 16 avril 2021!

Les membres du Fonds de dotation Le Chapeau du Collège Notre-Dame-de-Lourdes sont fiers de vous convier à la 14e édition de notre populaire Soirée vins et fromages, le vendredi 16 avril, dès 18 h. En cette année peu ordinaire, l’événement passe en mode virtuel pour cette année, mais l’événement sera tout aussi passionnant! Vous pourrez faire l’achat d’une boite, avec ou sans alcool, qui sera livrée directement à la maison.

Nous aurons le grand plaisir d’être à nouveau guidés par madame Élyse Lambert, qui nous fera découvrir d’excellents vins, accompagnés de fromages sélectionnés avec soin par monsieur Max Dubois, de l’Échoppe des fromages de Saint-Lambert. C’est donc un immense privilège pour Le Chapeau de pouvoir compter à nouveau sur ces deux passionnés et formidables communicateurs pour animer notre vins et fromages.

Soutenir les élèves

En participant à cette soirée, vous contribuez aux activités de financement qui permettent, entre autres, d’offrir diverses bourses d’études et le financement de plusieurs projets scolaires. En 2021, le Fonds de dotation Le Chapeau a soutenu un projet d’hortithérapie pour soutenir les jeunes dans cette période peu commune. Au fil des ans, la Soirée vins et fromages a aussi permis l’amélioration des installations dans le gymnase et la bibliothèque, l’acquisition d’équipement informatique et de matériel scientifique.

Achat de boites

Nous vous invitons donc à vous procurer sans tarder vos boites pour la Soirée vins et fromages, en remplissant le formulaire en ligne. Quelques jours avant l’événement, vous recevrez tous les détails pour la livraison de votre boite.

Encan virtuel

Pour son encan, le Fonds de dotation Le Chapeau passe aussi en mode virtuel. Celui-ci se terminera dans les dernières minutes de la Soirée vins et fromages. Des prix très intéressants seront à l’encan et celle-ci sera bonifiée de jour en jour. Plus de détails dans les jours à venir!

Vous souhaitez bénéficier d’une visibilité intéressante? Nous sommes toujours à la recherche de prix dans le cadre de notre encan. Intéressé? Communiquez avec nous au 450 6470-4740, poste 262 ou envoyez-nous un courriel.

Commandites, prix pour l’encan et don en argent

Si vous ne pouvez assister à la soirée, vous pouvez aussi contribuer en offrant une commandite, un prix pour notre encan virtuel ou un don en argent.

Si vous avez des questions ou pour de plus amples informations, n’hésitez pas à communiquer avec madame Josée Blais, directrice des finances, au 450 670-4740, poste 233.

En espérant sincèrement vous compter parmi nous le 16 avril prochain, nous vous remercions de votre fidèle soutien envers le Collège!

EXPO PP PEI 2021

EXPO PP PEI 2021

L’exposition des projets personnels des élèves PEI de 5e secondaire a eu lieu cette semaine, pour une toute première fois en format virtuel.

Bien entendu, nos élèves auraient souhaité présenter leur projet en personne, lors de la grande exposition qui a traditionnellement lieu au gymnase de l’école. Mais ce n’est pas une pandémie qui viendra à bout de la créativité de nos finissants! Pour présenter leur travail, tous les élèves ont préparé une courte vidéo explicative d’environ 5 minutes.

L’ensemble des 140 vidéos est présenté dans un document où chacune des miniatures de vidéo est regroupée par sujet.

Toute la communauté NDL a pu apprécier le travail réalisé par nos finissants durant les heures de classes et exceptionnellement, ce soir, le lien vers le document de compilation sera accessible au grand public de 18 h à 21 h.

L’IB a été très impressionné par la grande qualité des projets présentés et en a sélectionné 8 qu’elle souhaite utiliser à des fins de formations auprès de futurs superviseurs et coordonnateurs de projets. Quelques projets ont également été exposés à la mezzanine et les élèves étaient conviés à aller les regarder en groupe bulle.

Chapeau à tous nos finissants du programme d’éducation internationale !

Pour visionner les différentes vidéos: EXPO PROJETS PERSONNELS 2021

 

Expo PP 2021 NDL

Le Hoodie des 5e

Le Hoodie des 5e

Chaque année au printemps, les élèves de 5e secondaire ont le privilège de pouvoir porter leur « t-shirt de finissants », et ce, jusqu’à la fin de l’année. Ils le portent toujours avec beaucoup de fierté, affichant ainsi leur statut spécial dans l’école.

Comme cette année en est vraiment une peu ordinaire, nos finissants ont plutôt reçu cette fois un magnifique « hoodie », livré tout juste avant le départ pour le congé des fêtes. Les chandails ont été exceptionnellement offerts aux élèves par le Fonds de dotation Le Chapeau qui voulait ainsi souligner et récompenser la résilience et la persévérance de nos chers finissants.

Les illustrations qui ornent le chandail sont l’œuvre de deux élèves de 5e secondaire, Ayah Kamreddine (à gauche sur la photo) et Philippe Soublière (de dos au centre). Ils ont été soutenus dans leur projet par les enseignants Mme Julie Lapalme et Eve Cloutier de même que M. Benoit Jaret.

Parions qu’ils feront l’envie de leurs jeunes collègues!

Hoodie finissantes 5e sec Notre-Dame-de-Lourdes

Femmes de sciences!

Femmes de sciences!

L’Organisation des Nations unies a décrété le 11 février comme la Journée internationale des femmes et des filles de science. Cette journée a pour but de favoriser et d’accroître la participation des femmes et des filles dans les domaines scientifiques.

Le Collège Notre-Dame-de-Lourdes a l’immense privilège de compter parmi ses rangs une équipe de femmes de sciences toutes aussi passionnées et inspirantes les unes des autres : mesdames Zehra Belkassi, Marie-Josée Bellemare, Marianne Douville, Sylvie Lapointe, Camille Ostiguy Duplain, Marie-Josée Pineault, Odette Plante, Myriam Sauvé et Sylvie Thorn.

Chacune à leur façon, elles auront transmis leurs savoirs, mais surtout, leur passion des sciences à des centaines d’élèves au Collège et auront sans doute inspiré plusieurs jeunes filles à elles aussi, entreprendre une carrière dans l’univers des sciences.

Dans un coup de chapeau à notre équipe toute étoile, on vous présente les portrait et parcours de quelques-unes d’entre elles.

Mme Myriam Sauvé

Enseignante de science, 4e secondaireMyriam Sauvé_NDL_2021

Après avoir opté pour le DEC en Sciences de la santé, Mme Sauvé a complété un baccalauréat en enseignement secondaire sciences et technologies, spécialisation biologie. Elle est d’ailleurs la grande responsable de la conception complète du cours de biologie offert en 5e secondaire, unique à NDL. Celui-ci permet entre autres à nos élèves PÉI qui ne désirent pas prendre les cours de chimie ou de physique d’accéder à la diplomation de l’IB en choisissant la biologie comme science dans leur parcours.

Quand on lui demande pourquoi avoir choisi le domaine des sciences, voici ce qu’elle répond :

« C’est Aristote qui, le premier, a décrit la sensation d’ignorance qui accompagne nos apprentissages: plus on connaît de choses, plus on se rend compte de tout ce que l’on ne connaît pas. 

Ma curiosité, mon désir d’obtenir des réponses à mes questions concernant le monde qui nous entoure (notamment l’infiniment petit et l’infiniment grand) et la quantité illimitée de connaissances que le domaine des sciences me permet d’acquérir me pousse à avoir envie d’apprendre chaque jour – et de devenir plus humble chaque jour, devant l’ampleur de tout ce que je ne pourrai jamais savoir! »

Durant plusieurs années, avant de devenir enseignante, Mme Sauvé a été bénévole pour l’événement “Les filles et les sciences: un duo électrisant” qui vise à encourager les adolescentes à poursuivre une scolarité et éventuellement une carrière dans le domaine scientifique. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle accompagne désormais avec ses collègues les futures scientifiques de NDL à cette journée spécialement conçue pour elles.

La place des femmes en science est une cause qui lui tient beaucoup à cœur et voici ce qu’elle souhaite dire à nos futures jeunes femmes de science :

« A-t-on besoin de plus de femmes en science? Je dirais qu’on a plutôt besoin que plus de femmes fassent exactement ce qu’elles ont envie de faire. Et ça tombe bien, parce que beaucoup de femmes ont envie de faire de la science! Les femmes ont certainement leur place en biologie, en chimie, en médecine, en physique, en génie, en mathématiques, en économie, etc.

Mesdames, n’ayez pas peur de sortir de votre zone de confort. D’explorer toutes les possibilités d’activités, de passions et de potentielles carrières qui s’offrent à vous. Le monde est à votre portée. La voie que vous choisirez, le champ d’expertise qui deviendra le vôtre, le métier que vous incarnerez n’ont pas à être dictés par votre genre.

Évidemment, quand je pense aux futures femmes de science, c’est une ancienne élève en voie de devenir dentiste, une autre Alumni mordue d’anthropologie, une élève actuelle passionnée par la chimie et toutes les filles de lAlphaLab8067 (le club de robotique du Collège) qui me viennent en tête spontanément.

Toutefois, peu importe le domaine d’études ou d’emploi que vous choisirez,  je souhaite à toutes mes élèves de devenir une femme de science à sa manière en faisant de la place à la curiosité, à l’envie d’apprendre, à son esprit critique et à ses compétences en résolution de problèmes au quotidien.

La science, c’est dans la tête que ça se passe! Et si ça se passe dans le cœur en plus (comme dans mon cas), on tient quelque chose de très beau… 

En tant qu’enseignante de science, un de mes plus grands combats est celui contre le manque de culture scientifique, auquel je pallie en commençant chacune de mes périodes par une actualité scientifique.

J’essaie autant que possible d’exposer mes élèves à des femmes de science inspirantes et à l’importance du féminisme en science. Voici quelques actualités récentes encourageantes pour les femmes dans le domaine scientifique:

  • Le 7 octobre 2020, le prix Nobel de chimie a été attribué à la Française Emmanuelle Charpentier et à l’Américaine Jennifer Doudna, deux généticiennes qui ont mis au point des « ciseaux moléculaires » capables de modifier les gènes humains. C’était la première fois qu’un prix Nobel scientifique était décerné à un duo 100% féminin;
  • La célèbre étude “Draw-a-Scientist”, réalisée auprès d’enfants d’âge scolaire au Canada, en Australie et aux États-Unis, montre que les perceptions des jeunes à propos des scientifiques évoluent. En 1957, 0,6% des enfants dessinaient des femmes lorsqu’on leur demandait de dessiner un(e) scientifique. Les versions plus récentes de ce test montrent qu’aujourd’hui, 28% des enfants dessinent des femmes comme scientifiques! Ce progrès est important, puisque davantage de jeunes filles seront attirées vers une carrière scientifique si elles perçoivent qu’il s’agit là d’une réelle possibilité pour elles;
  • Vous pensiez connaître le principe de la fécondation? Un valeureux spermatozoïde, le plus rapide et le plus fort, gagne “la course à l’ovule”, qui l’attend paisiblement? Détrompez-vous!
    Cette théorie (née des stéréotypes du courageux chevalier et de la princesse endormie) est en train d’être déconstruite. L’ovule jouerait un rôle beaucoup plus important qu’on l’a longtemps cru dans la sélection du spermatozoïde qui pourra le féconder. Cette récente découverte est attribuable au vent de féminisme qui souffle sur la science!
    »

 

Mme Marie-Josée Bellemare

Conseillère pédagogique et coordonnatrice PÉI

Marie-Josee Bellemare_ NDL_2021Mme Bellemare s’est jointe à l’équipe du Collège en 2011 à titre d’enseignante de science au 2e cycle. L’année suivante, elle devenait conseillère pédagogique et coordonnatrice du programme d’éducation internationale à NDL. Depuis, cette passionnée est de tous les projets qui permettent la découverte et le rayonnement des sciences auprès du plus grand nombre d’élèves. Chaque année, elle est s’implique dans plusieurs activités « STIM » (Sciences Technologie Ingénierie Mathématiques) : le Défi génie inventif, Les filles et les sciences, la Semaine des sciences NDL, etc. C’est aussi l’une des fondatrices du club de robotique du Collège, l’AlphaLab 8067.

Mme Bellemare détient un Baccalauréat en chimie with honours de l’Université McGill. Avec ses 90 crédits en chimie et en sciences elle a donc pu passer directement au doctorat en chimie biologique. Elle détient également un postdoctorat en immunologie de même qu’un certificat en enseignement.

Tout le long de ses études, elle a œuvré dans différentes industries lors de ses emplois d’été : industrie papetière, industrie de production de matière première et industrie cosmétique. Elle a toutefois rapidement constaté que le contact humain et les échanges lui étaient trop importants pour envisager une carrière en laboratoire. C’est ainsi qu’elle est devenue enseignante de sciences afin de transmettre sa passion aux élèves.

Quand on lui demande ce qui a motivé son désir de se diriger dans le secteur des sciences elle répond :

« La curiosité et le désir de comprendre le monde qui nous entoure, particulièrement le corps humain. Je voulais aller en médecine, mais je me suis vite rendu compte que je suis trop sensible et trop empatique. J’aurais trop de difficulté à vivre si je ne suis pas capable de sauver un malade. J’ai donc choisi une alternative avec laquelle j’avais beaucoup de facilité : la chimie. Comprendre comment notre corps fonctionne au niveau atomique et moléculaire est vraiment fascinant. »

Quant à son message à transmettre à nos futures jeunes femmes de sciences, il en va ainsi :

« Les sciences sont vraiment à la portée de toutes. Il suffit d’un brin de curiosité et on se retrouve dans tout un monde de belles découvertes et de créativité. »

 

Mme Camille Ostiguy Duplain

Enseignante de science, 4e secondaireCamille Ostiguy Duplain_NDL_2021

Mme Ostiguy Duplain est nouvellement arrivée au Collège depuis la dernière rentrée. Elle détient un Baccalauréat enseignement au secondaire, profil biologie, après avoir complété un DEC en Sciences de la nature où elle a suivi tous les cours de biologie qui se donnaient à son établissement! Grande amoureuse des chevaux et athlète émérite d’équitation, c’est par cette voie que s’est révélée sa passion pour les sciences.

Entourée d’une mère vétérinaire pour petits animaux et d’une tante vétérinaire pour chevaux, elle a grandi avec un intérêt très élevé pour les animaux et la biologie. Elle a eu la chance d’assister sa mère lors de plusieurs chirurgies et s’est occupée de plusieurs chevaux malades ou blessés pendant son adolescence. Ces expériences l’ont amenée à vouloir en apprendre davantage sur la biologie. Elle s’est donc dirigée vers les sciences natures au cégep où elle a découvert la chimie et la physique.

Quand on lui demande ce qu’elle souhaite dire à nos futures jeunes femmes de science, elle répond :

« Prends ta place, fonce! Chaque personne a une manière de penser qui est unique et c’est grâce à la combinaison de toutes ces pensées que les plus belles découvertes sont faites! »

 

Mme Odette Plante

Enseignante de science, 1re et 2e secondaire

Mme Plante s’est jointe à l’équipe scientifique de notOdette Plante_NDL_2021re école en septembre 2019. Elle détient un baccalauréat en sciences biologiques, un certificat en enseignement et un autre en adaptation scolaire. Elle a enseigné la physique et la chimie au Lycée Français de Zurich et la biologie des programmes de baccalauréats français et international, au niveau collégial, à l’institut Le Rosey en Suisse. Elle a participé à l’implantation d’un laboratoire et à la formation des enseignants en science lors de ses passages à Bamako au Mali et fait plusieurs formations en science, dont deux à Vienne, en Autriche, et une PÉI à Madrid, en Espagne. Pendant toute une année, lors d’un voyage autour du monde en famille, elle est devenue l’enseignante de ses trois enfants qu’elle a pu aussi initier à sa grande passion, la plongée sous-marine. À son retour au Québec, elle a par la suite exploré l’enseignement au primaire en 5e et en 6e année pendant quatre ans.

Mme Plante a toujours eu une grande passion pour la nature et les sciences depuis sa tendre enfance. Elle se donne maintenant la mission de transmettre son amour pour les sciences aux élèves de NDL à travers les cours de science et technologie et ceux de l’option science à nos élèves de 1re et 2e secondaire. En plus de ses cours colorés, c’est avec toute l’énergie qui la caractérise qu’elle transmet sa passion à travers plusieurs autres activités au Collège, dont les camps d’intégration scientifique pour les nouveaux élèves, l’Expo-sciences Hydro-Québec et le Défi génie inventif. Elle est aussi à bâtir un tout nouveau projet de jardin pédagogique pour le Collège en initiant ses élèves à la multiplication végétative et à l’hydroponie.

Elle a la conviction que plus on exposera les filles aux STIM en bas âge, plus elles seront nombreuses à développer leur confiance en soi et leur intérêt pour les domaines scientifiques.

Semaine des enseignants

Semaine des enseignants

Semaine des enseignants 2021_NDL

(Illustration de Laura Gendron 2e secondaire)

À l’occasion de la Semaine des enseignantes et des enseignants, plusieurs acteurs du Collège Notre-Dame-de-Lourdes tenaient à les remercier et à souligner leur formidable travail.

Les élèves

« Un enseignant.

Notre vie est parsemée d’enseignants. Depuis notre plus jeune âge, nos enseignants donnent cœur et âme pour nous inculquer leurs savoirs.

Toutefois, un enseignant est tellement plus qu’un simple puits de savoir.

Un enseignant est aussi un modèle à suivre, une personne qui, en plus de nous apprendre comment accorder un participe passé, nous prépare à la vie adulte. Leçons de vie se mélangent à trigonométrie, nous outillant toujours plus pour le futur.

Tout simplement, chaque enseignant nous pousse à devenir une meilleure version de nous-mêmes, chacun à leur façon.

C’est ainsi qu’au nom des élèves du Collège, je souhaite remercier chaleureusement tous les enseignants pour leur rôle indispensable.

MERCI! »

Zoélie Lampron-Fournier
5e secondaire


La direction

« En cette semaine des enseignantes et des enseignants, je tiens à vous manifester ma reconnaissance pour le travail exceptionnel que vous accomplissez au quotidien.

Vous avez su ces derniers mois vous adapter encore et encore afin d’assurer une qualité de services et un semblant de normalité.

En ces temps de pandémie, vous avez contaminé nos élèves par votre passion et votre bienveillance.

À vous toutes et tous, recevez mes plus sincères remerciements au nom de nos élèves et de la communauté du Collège Notre-Dame-de-Lourdes. »

Isabelle Marcotte
Directrice générale


Le conseil d’administration

« Éveiller l’intérêt, susciter la réflexion, former la pensée, c’est enseigner, le plus beau métier du monde, et vous l’avez choisi. 

Par votre personnalité et votre compétence, vous laissez chez des générations d’élèves une trace, une empreinte qui souvent orientera leur intégration dans la vie.

 Vous êtes ESSENTIELS et encore plus en temps de pandémie.

 Vous assumez, faites preuve de courage et de résilience. 

 Le rôle du conseil, par ses actions et ses décisions, est de vous supporter tout en vous témoignant son estime et son respect. »

Au nom des membres du conseil d’administration,
M. Gilles Beaudry


Les parents

« Être enseignant, ce n’est pas un choix de carrière, c’est un choix de vie. […] » (François Mitterrand homme d’État, Président (1916 – 1996)).

Au moment d’écrire ces lignes, en vue de la Semaine des enseignantes et des enseignants, cette citation nous est apparue fort à propos, voire plus que pertinente quand on prend un temps d’arrêt pour observer le travail des membres du corps enseignant de notre illustre Collège.

Nous oserions ajouter, bien candidement, qu’elle l’est davantage en cette période incertaine de pandémie ou enseigner dans des conditions difficiles, voire périlleuses, prend définitivement des allures de vocation.

Non seulement les enseignantes et enseignants de notre école s’assurent jour après jour d’instruire adéquatement les élèves, mais ils se doivent nécessairement de les informer, de les rassurer et de les réconforter pour leur permettre de passer académiquement et décemment à travers cette crise.

Nous le savons, les inquiétudes sont grandes chez nos enfants et bien souvent l’apaisement passe aussi par les mots et les actions positives des professeurs.

Déjà en temps normal nos enseignantes et enseignants sont exceptionnels. Ils encouragent les discussions sur les enjeux de société, stimulent la curiosité, proposent des débats d’idées, favorisent des lectures édifiantes, encadrent avec persévérance et avec une patience infinie les élèves qui ont des difficultés d’apprentissage, tout comme ceux avec plus de facilité, poussent nos jeunes vers le « dépassement de soi » et la discipline personnelle.

Bref, en cette époque trouble, il ne nous apparait ni facile ni simple d’enseigner, mais c’est une évidence que les enseignants de notre institution s’acquittent de ce mandat avec un professionnalisme exemplaire et avec brio.

En ce sens, nous sommes privilégiés d’avoir au Collège Notre-Dame-de-Lourdes ces enseignantes et enseignants acharnés et dédiés, prêts à se battre pour défendre les intérêts des élèves, toujours volontaires pour promouvoir les valeurs académiques qui balisent les grandes réussites, travaillant sans relâche en vue de faire une réelle différence dans le milieu scolaire québécois.

Pour l’ensemble de ces raisons, et pour une multitude d’autres, nous le répétons : « Être enseignant c’est un choix de vie ». Alors un immense merci à nos enseignantes et enseignants d’avoir fait ce choix, de poursuivre leur carrière au sein de notre école et de permettre à nos enfants d’en bénéficier.

En cette Semaine des enseignantes et des enseignants, c’est au nom de l’ensemble des parents d’élèves que les membres du Comité d’école du Collège Notre-Dame-de-Lourdes joignent leurs voix à la direction pour souligner l’excellence de votre travail et de votre dévouement pour l’épanouissement académique et personnel de nos enfants.

Nous vous remercions d’être là, véritables bâtisseurs d’avenir, pour nos enfants, pour l’institution et pour nous, les parents d’élèves

Alexandre Curzi
Parent membre du comité d’école

Fête de Noël

Fête de Noël

C’était jour de fête pour l’ensemble de nos élèves avant la pause des fêtes. Après le petit déjeuner servi en classe à tous les élèves de 1re à 3e secondaire (et diner pour les 4e), nous avons réussi à proposer un après-midi tout spécial à nos finissants de 5e.

Les 6 groupes étaient réunis « en bulles » à la cafétéria pour un repas traditionnel de Noël, suivi d’un grand bingo (à leur demande!) animé de main de maître par M. Sylvain Mimeault, technicien en loisirs.

Comme dans tout bon « party », on a sorti la pizza en 2e service lors d’une livraison surprise. Pour bien terminer la journée, nos 5e ont reçu leur cadeau de Noël avant l’heure : leur chandail à capuche (hoodie) de finissants qu’ils pourront porter à l’école avec fierté pendant toute l’année.

Même si en raison des circonstances ils n’ont pu participer au traditionnel Bal de Noël des 5e, la magie a quand même opéré pour nos grands finissants!

Soutien à un projet d’hortithérapie

Soutien à un projet d’hortithérapie

Un projet d’hortithérapie qui reçoit l’appui de la communauté

La situation actuelle apportant son lot de changements pour les élèves du secondaire, une enseignante du Collège Notre-Dame-de-Lourdes a eu l’idée créative d’offrir une activité de jardinage aux élèves sous forme d’hortithérapie. Le projet Jardin pédagogique et hortithérapie prend son envol depuis les dernières semaines puisqu’il vient d’être choisi parmi des centaines d’autres et d’obtenir l’appui financier de la Fondation Desjardins.

Qu’est-ce que l’hortithérapie?

L’hortithérapie est un terme utilisé pour parler des bienfaits de l’horticulture sur la santé mentale et la santé physique. « Le projet vise essentiellement à élaborer un jardin au Collège et à développer des techniques de multiplication végétative à même un laboratoire et une salle de classe », spécifie madame Isabelle Marcotte, directrice générale du Collège. « En plus d’avoir un effet thérapeutique auprès des élèves, ceux-ci pourront développer leurs connaissances dans plusieurs domaines comme la science, la santé, l’environnement et l’entrepreneuriat », ajoute-t-elle.

Augmenter la motivation scolaire

« Les enseignants cherchent constamment des manières de se renouveler afin de motiver les élèves alors c’est ici que le projet m’est venu en tête. Ils ont déjà commencé la plantation sur l’heure du dîner et je constate déjà un très grand engouement chez les jeunes », mentionne madame Odette Plante instigatrice du projet.

Un appui de partenaires

L’automne dernier, l’enseignante a déposé le projet aux Prix Fondation Desjardins qui s’adressent aux intervenants passionnés des milieux scolaires qui désirent obtenir une aide financière pour réaliser un projet avec des élèves. La bonne nouvelle est arrivée comme un cadeau un peu avant Noël et le Collège a appris la semaine dernière que le projet a été retenu pour recevoir un appui financier. Des démarches sont également en cours avec d’autres partenaires pour développer le projet.

plantes
Plantes utilisées en hortithérapie
Message aux jeunes : parlez!

Message aux jeunes : parlez!

Texte et photos : David Deschamps, 4e secondaire

 

Pandémie : les jeunes ont besoin d’aide ! Restons positifs malgré tout.

Depuis le début du confinement en mars dernier, plusieurs jeunes se sont sentis épuisés et dépassés par les évènements. Bien qu’ils n’avaient jamais vécu ce genre de situation, la plupart se sont habitués ; ils n’avaient pas vraiment le choix. L’année scolaire 2019-2020 s’est écourtée drastiquement pour une grande majorité d’étudiants. Un manque d’apprentissage s’est fait remarquer en raison des cours en ligne qui n’étaient pas aussi mis en avant-plan comparé à aujourd’hui.

Les adolescents se sentent dépassés par une telle année qui s’est commencée comme prévu, en septembre. En effet, le confinement aurait eu un impact sur les habitudes de vie, comme le sommeil et l’activité physique, ainsi que sur la détresse psychologique des jeunes. Selon une recension indienne[1], ces impacts sur la vie de nos jeunes pourraient se faire voir à plus long terme dans leur style de vie. Ce choc pourrait aussi affecter les relations d’autrui ainsi que leur santé mentale.

Le 23 novembre 2020, un jeune du nom de François Girard a publié un post Instagram[2] choc mettant en avant-plan la vie des étudiants en ces temps de Covid-19. La publication a été aimée plus de trente mille fois et avait comme destinataire monsieur François Legault. L’adolescent dit lancer un appel à l’aide de la part des jeunes ;

«Nous sommes tous déboussolés et inquiets… Nous nous sentons oubliés.» Il dit aussi que les examens présents et nombreux amènent de l’anxiété dans la vie des adolescents.

En raison du temps des fêtes qui approche, des examens et de l’alternance entre les jours à l’école et à distance plusieurs jeunes ont besoin de parler. Ils ont besoin d’évacuer leur stress et se faire écouter.

C’est pour cela que j’aimerais lancer un message aux jeunes : vous pouvez parler avec des amis et adultes de confiance ainsi que laisser sortir ce que vous ressentez.
Vous n’êtes pas seuls dans cette bataille ! Plusieurs ressources sont disponibles tant à l’école (T.E.S.) que sur votre cellulaire (Tel-Jeunes).
Sortez tous les jours faire un peu de marche et d’activité physique, trouvez quelque chose que vous aimez.
N’oubliez pas de parler avec vos amis au téléphone, pas juste en texto. Lâchez les messages textes et faites des rencontres Zoom !
Ne laissez pas ces sentiments s’accumuler, parlez-en.

Ça fait du bien.

David Deschamps,
Élève de 4e secondaire

 

[1] Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/COVID-19_INESSS_Confinement_chez_les_jeunes.pdf

[2] Instagram, https://www.instagram.com/p/CH8AFhPMgbu/?utm_source=ig_web_copy_link

Photo David Deschamps

Les lutins des vœux de Noël

Les lutins des vœux de Noël

Mme Sarah Lanthier, technicienne en éducation spécialisée au 1er cycle, et ses 3 lutins de 2e secondaire ont préparé pour TOUS les membres du personnel de l’école de jolies cartes de souhaits pour les remercier et souligner leur travail à l’approche des fêtes.

Tous les directeurs, enseignants, surveillants et membres du personnel de soutien ont donc trouvé une carte de vœux personnalisée ce matin sur leur bureau ou dans leur pigeonnier.

Une belle initiative qui a fait grand plaisir!

Lutins des vœux de Noël 2020 - Collège Notre-Dame-de-Lourdes

 



ATTENTION - MESSAGE SPÉCIAL


❗ COVID-19 ❗ Selon les directives du premier ministre du Québec, le Collège Notre-Dame-de-Lourdes sera fermé jusqu’au 27 mars 2020 minimalement.